Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
D'UNE ILE A PARIS

Le boeuf bourguignon de ma maman (et le mien) #mercredisgourmands

8 Avril 2015, 20:38pm

Publié par MamieVlin

Ce mercredi (comment ça, on est déjà jeudi ? tant pis ! ;o), j'ai envie de vous parler d'une des recettes que j'ai tout récemment testée, celle du boeuf bourguignon.

Mais pas n'importe laquelle, c'est la recette de ma maman et aussi celle que j'ai réussie à réaliser dimanche dernier pour le repas du lundi de Pâques organisé dans notre nouveau chez nous.

Mes invités étaient très enthousiastes et je dois dire que j'étais pas peu fière du résultat, franchement (presque) aussi bon que celui de ma maman. Que je remercie donc car elle a accepté de me livrer tous ses secrets.

Ma maman n'écrit pas ses recettes, elle les connaît par coeur. Elle les a peaufiné avec le temps, elle lit parfois des recettes similaires dans des livres ou les magazines et améliore ainsi les siennes. Mais elle a toujours des recettes qu'elle réussit toujours, même les yeux fermés.

Le boeuf bourguignon de maman, je dois pouvoir dire que c'est un de mes plats préférés. Avoir réussi à le faire et retrouver un tout petit le goût du sien m'a rendu réellement très fière de moi. Et c'était bon de ressentir ça.

 

Avant et après cuisson - mon boeuf bourguignon (c) D'une île à Paris
Avant et après cuisson - mon boeuf bourguignon (c) D'une île à Paris

Avant et après cuisson - mon boeuf bourguignon (c) D'une île à Paris

Pour pouvoir la refaire et aussi pour que vous aussi, vous puissiez la tenter, voici la recette du boeuf bourguignon de maman :

INGREDIENTS (pour 8 personnes) :

- 2kg de viande de boeuf (du palleron je crois - moi, je suis tout simplement aller voir mon boucher et je lui ai demandé de quoi faire un boeuf bourguignon pour 8, sans même savoir quel morceau demander !!)

- 5-6 oignons ou échalottes

- 6 gousses d'ail

- une bouteille de vin (pas trop mauvais)

- une grosse carotte

- une boîte de lardons nature

- 4-6CS d'huile d'olive

- 2CS de farine

- sel, poivre, gingembre (nature ou moulu), thym, bouquet garni, persil hâché

- champignons (facultatif)

RECETTE :

1) Faire mariner vos morceaux de viande dans un verre de vin, 1 CS d'huile et vos épices.

Le plus longtemps sera le mieux, une nuit en gros au frigo. Moi, je ne savais pas et ne pouvais pas attendre, j'ai donc fait une marinade d'1h, juste le temps de préparer mes autres ingrédients. Cette marinade n'est pas une étape obligatoire. Certains vous diront même qu'il vaut mieux l'éviter pour que la viande rende moins d'eau. Mais moi, j'ai fait comme ma maman m'a dit...

Votre viande sera coupée en gros carrés, soit par votre boucher, soit par vous selon votre goût (nous, ici, on aime les carrés assez petits).

2) Couper vos oignons en petits carrés et réserver,

3) Hâcher ou mixer (ou mieux, "piler au pilon réunionnais") vos gousses d'ail et réserver,

4) Faire chauffer 3 ou 4CS d'huile (à adapter à votre fond de casserole qui "attache" ou pas et à votre goût) et y verser tous les morceaux de viande marinés pour faire "saisir" la viande et laisser cuire en tournant la viande régulièrement environ 10min,

5) Verser les oignons hâché, les lardons, l'ail mixé, 3 verres de vin (2/3 de la bouteille pour moi, --) et vos épices sur la viande (et les champignons si vous le souhaitez, moi, j'ai oublié !). Ajouter 2 verres d'eau si besoin pour que la viande soit totalement recouverte. Ne pas oublier vos CS de farine (2 devraient suffire). Allez, j'avoue, moi, j'ai oublié ! Donc, sans, c'est bon aussi !!!

5) Cuire le tout 30min à feu fort puis baisser à feu très doux (le jus doit juste frémir) pendant 3 heures. Venir remuer de temps en temps pour vérifier que ça n'accroche pas. Si comme moi vous commencez la recette à 21h, vous pouvez tout enlever du feu et laisser votre mijoté passer la nuit au frais pour finir la cuisson le lendemain, toujours à feu doux.

Vous avez fini la cuisson lorsque la viande fond en bouche.

Mais attention à ne pas trop cuire et aboutir à des lambeaux de viande, faut trouver le juste milieu.

Mon boucher m'avait dit 3h30 de cuisson et la bonne texture n'est arrivée qu'à partir de 4h de cuisson..

Bref, à vous de doser, faut bien surveiller pendant toute la cuisson quand même (oui, je sais, cette dernière phrase met un peu la pression, mais il en faut pour réaliser un plat comme ça, soit disant facile etc, mais pas du tout, c'était un vrai défi pour moi de réussir un plat mijoté avec une viande aussi bonne !). 

A taaable ! (c) D'une île à Paris

A taaable ! (c) D'une île à Paris

Pour finir, quelques conseils précieux de ma maman :

- "le secret d'un boeuf bourguignon réussi, c'est la qualité de ta viande, va chez un bon boucher",

- "plus ça mijote mieux c'est !",

- "ne lésine pas sur les épices",

- "un vin pas trop bon marche aussi",

- "j'ai lu qu'un bourguignon pouvait se cuire en 2 jours" - du coup, je confirme que oui avec mon test moi !

- "bon courage" (merci maman !!)

J'ai servi mon bourguignon à moi avec des grosses spaghetti mais vous pouvez aussi le servir accompagné de riz ou de pommes de terre rissolées.

Et comme vin, nous avions une bouteille de vin portugais ramené par le Super papa d'un déplacement récent, c'était parfait apparemment !

Les restes réchauffés le soir et le lendemain avec les champignons oubliés étaient également très bons, n'hésitez donc pas à préparer ce plat la veille de votre grand repas.

J'ajoute quelques photos des petits vases en coquille d'oeuf teintés que j'ai réussi à réaliser à la suite de mon article "déco de Pâques" ici, j'en suis fan fan fan :

Mes vases à la coque (c) D'une île à Paris

Mes vases à la coque (c) D'une île à Paris

J'espère que vous m'enverrez vos photos si vous la réalisez cette recette. Et surtout que vous me donnerez vos astuces à vous.

A bientôt pour une pause gourmande ... en boulangerie !

Cette recette est une nouvelle participation aux mercredis gourmands animés par AnnelaureT, Sysy in the City et Sophie Turbigo !

PS : Il y a un bug sur ma plateforme over-blog qui change la polie d'écriture de mes articles, j'en suis désolée. Tout devrait rentrer dans l'ordre rapidement !

Le boeuf bourguignon de ma maman (et le mien) #mercredisgourmands

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

(Toutes ces photos ne sont pas libres de droit (c) D'une Ile à Paris) 

Commenter cet article

Eve 24/04/2015 17:22

Ahhh le boeuf bourguignon..terrible !

MamieVlin 28/04/2015 09:53

Oui, terriblement bon ! Merci Meyeve !

AnneLaureT 14/04/2015 09:50

J'adore le bœuf bourguignon mais c'est vrai que nous n'en faisons pas souvent ici.
Mais ce que j'adore par-dessus tout, ce sont les petits conseils de ta maman à la fin. <3

Merci pour ce précieux partage.

*

MamieVlin 14/04/2015 17:51

Merci Anne-Laure pour ce gentil mot et ton passage ici ! Cette recette est un peu longue en préparation, mais si succulente que ça vaut vraiment le coup. Je me suis achetée une belle cocotte en fonte pour pouvoir en faire plus souvent des mijotés comme ça. Et les mots de ma maman sont des trésors que je partage avec plaisir, merci de l'avoir compris !

CompletementNad 09/04/2015 14:44

J'ai toujours entendu dire que le boeuf bourguignon c'était vraiment bon. Jamais gouté. En même temps je trouve que ça ressemble un peu au tajine tu trouve pas?

MamieVlin 09/04/2015 14:56

Oui, ça doit être un peu le même principe qu'un tajine, je dis ça d'après le goût, je n'en ai jamais cuisiné. Il existe des tajines au vin ? Parce que dans le bourguignon me semble-t-il, l'intérêt, c'est d'avoir une viande qui a mijoté dans le vin et les épices..