Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
D'UNE ILE A PARIS

Mercredis gourmands : Idées de recettes pour un menu créôle #mercredisgourmands

24 Juin 2015, 18:54pm

Publié par MamieVlin

Une belle table créôle (c) D'une île à Paris <script type="text/javascript" data-pin-hover="true" src="//assets.pinterest.com/js/pinit.js"></script>

Une belle table créôle (c) D'une île à Paris <script type="text/javascript" data-pin-hover="true" src="//assets.pinterest.com/js/pinit.js"></script>

Ce mercredi, j'avais envie de partager avec vous des idées pour un menu créôle. 

Parce que D'une île à Paris, c'est le journal de bord d'une réunionnaise qui vit à Paris et que parfois, mon île et ses saveurs me manquent. 

Comme samedi dernier, jour où je me suis lancée dans un menu tout créôle pour mes 9 convives (oui, 9, je suis un peu maso je crois..).

Pour commencer, pour l'apéro, il y a plusieurs classiques issus d'influences gastronomiques bien différentes : c'est bien connu, la Réunion est une île aux multiples couleurs qui a su s'enrichir du meilleur de chacun.

Sur la table d'apéro, les réunionnais ont l'habitude de mettre donc des bouchons ou les sarcives d'origine plutôt chinoise et les samoussas d'origine indienne cette fois.

Mais il y a plein d'autres spécialités pour l'apéro créôle comme le boudin noir pimenté ou encore les gratons (je crois que c'est du gras de cochon frit, incroyablement gras mais si bon !).

Difficile de trouver ces plats apéritifs à Paris, même si certains ont la chance d'avoir des boutiques aux produits tropicaux remplis de bonnes surprises ou que j'ai pu moi déjà trouver d'excellentes tranches de lard cuit façon sarcives chez les Tang Frères dans le 13ème arrondissement.

On peut aussi tenter la fabrication maison.

Ainsi, si vous voulez vous lancer dans la fabrication de petits samoussas, vous pouvez préparer une farce toute simple à base de purée assez compacte, de gruyère et de persil ou encore une farce avec du thon ou du poulet, pimentée si vous aimez ça ou pas et la mettre dans des feuilles de brick en découpant des bandelettes dans vos feuilles de bricks, déposant votre farce sur le bout d'une bandelette et la pliant comme montré sur cette vidéo :

Samoussaaaas ! (c) D'une île à Paris

Samoussaaaas ! (c) D'une île à Paris

Un autre apéro typiquement réunionnais que j'ai aussi déjà testé : les beignets de capucine !

Ca vient peut être d'ailleurs, mais moi, je n'en ai mangé que là-bas !! 

J'avais trouvé un jour chez Monoprix une boîte de fleurs de capucine et j'ai aussitôt pensé aux beignets que cuisinait ma nénène Solange. Alors, j'ai testé, avec une pâte à beignet lambda.

Test pas vraiment réussi car j'avais mis une seule fleur par beignet, il aurait fallu en mettre 3-4 pour donner du goût à mon beignet.

La fleur de capucine a un goût sucré et acidulé rigolo. A retenter dès que j'en trouverais à nouveau !!

Beignets de capucine (c) D'une île à Paris
Beignets de capucine (c) D'une île à Paris

Beignets de capucine (c) D'une île à Paris

Comme plat principal, il y a plein de plats typiquement réunionnais qui sont des délices, des merveilles pour les papilles. On appelle communément ces plats des "carrys" ou des "rougails" en fonction de la technique de préparation.

Les plats réunionnais typiques sont le carry poulet, le rougail saucisse, le cabri massalé ou encore le canard à la vanille (j'en salive rien que d'écrire cette liste). Il y en a plein d'autres, je cite mes préférés bien sûr !

Les poissons sont bien sûr aussi à l'honneur : carry camarons, carry zourite (sorte de petits calamars sauf erreur, pas mon préféré du tout pour le coup), carry langouste (un des plus rares mais tellement bon).

Un des plats les plus bizarres que j'ai pu goûter à une table réunionnaise fût le carry de pied de cochon.

Le réunionnais ne jette rien quand il cuisine : ainsi, dans la marmite de son carry de poulet, il y a quasiment tous les morceaux qu'on puisse découper sur la carcasse de cet animal, des pattes jusqu'au cou, les ailes aussi. Ca peut surprendre qu'on n'y est pas habitués !

Samedi soir dernier, j'ai moi cuisiné un carry poulet coco.

Je vous donne la recette qui assez facile, mais assez longue car il faut bien tout préparer à l'avance pour gagner du temps :

Ingrédients pour 4 personnes :

* 4 morceaux de poulet (prenez 4 grosses cuisses)

* 2 grosses tomates bien mûres mais fermes ou 6 petites tomates de taille moyenne,

* 1-2 gros oignons

* 2-3 gousses d'ail

* de l'huile d'olive

* des épices (thym, gingembre, curry, piment, muscade, clou de girofle, feuille de caloupilé, de la canelle si vous aimez, bref, ce que vous avez comme épices et que vous aimes, le thym, le gingembre et le curry ou curcuma étant les 3 indispensables)

* 2 boîtes de lait de coco de 20cl

* une petite boîte de concentré de tomates (facultatif)

Recette :

1) Préparer les oignons en les coupant en fine lamelles, les tomates en dés (certains les font bouillir avant etc.. pas moi !) et l'ail en tout petit carré,

2) Faire d'abord mariner un peu le poulet dans l'huile d'olive et les épices (pas obligatoire, mais ça peut donner plus de goût),

3) Faire saisir les morceaux de poulet dans une grande poêle, un grand wok ou mieux une marmite en fonte pendant 10-15min environ (il faut qu'il soit presque cuit en gros),

4) Mixer l'ail avec 1/3 des oignons (normalement, il faut "piler" son ail dans un "pilon" manuel.. mais comme vous n'en avez sûrement pas chez vous, vous pouvez aussi bien tout mixer, ce sera plus simple ainsi),

5) Réduire le feu sous la marmite du poulet et ajouter dans l'ordre, le reste des oignons (laisser fondre 3min), puis l'ail mixé, puis les épices (thym-gingembre et curry) et enfin, les tomates.

Remuer bien pour bien répartir les tomates et les épices un peu partout dans la marmite.

Recouvrir du lait de coco, bien remuer pour bien répartir partout.

Laisser cuire environ 20min à feux doux. Revenir remuer de temps en temps pour ne pas cramer le plat, la sauce doit réduire à environ 5cm du fond.

(Moi, j'avais ajouté un peu d'eau après le lait de coco, mais du coup, ma cuisson a duré bien plus longtemps pour que la sauce réduise bien suffisamment. Donc, je vous dirai de ne pas mettre d'eau, les tomates et le lait de coco suffiront largement.)

Si vous voulez une autre recette quasi identique mais en créôle, j'ai trouvé un super article ici !

Carry poulet bientôt coco (c) D'une île à Paris
Carry poulet bientôt coco (c) D'une île à Paris

Carry poulet bientôt coco (c) D'une île à Paris

Comment servir son carry ? 

Avec du riz, of course !

Indispensable à tout repas réunionnais, le riz est un élément de base. On l'achète même par paque de 20kg, c'est dire..

Le top étant de le faire cuire à la marmite à riz (soit un auto-cuiseur, appareil indispensable à tout réunionnais-cuisinier), mais vous pouvez aussi le faire cuire suivant la méthode qui vous convient.

Autre accompagnant indispensable, les grains : le réunionnais en a toujours en accompagnement de son carry et de son riz. Il s'agit d'haricots rouges ou jaunes, de lentilles ou de pois.

Le top du top étant les lentilles de Cilaos, les meilleures du monde bien sûr, et celles que j'avais cuisiné pour mes invités samedi soir.

La recette de cuisson des lentilles de ma maman :

"Alors, c'est trèèèès simple (!) : tu fais d'abord saisir tes lentilles préalablement triées (y'a parfois des petits cailloux perdus) et rincés dans une casserole chaude et huilée ; tu ajoutes 2-3 oignons coupés en dés ; tu laisses le tout saisir 5min, puis tu ajoutes 2 fois le volume d'eau, les épices - gingembre, curry, thym, un peu d'ail ; et tu les "oublies" sur le feu (!), en rajoutant de l'eau si pas assez en fin de cuisson, tu viens tourner de temps en temps, en fin de cuisson, tu écrases un peu les lentilles avec le dos d'une cuillère pour donner un peu de consistance à la sauce ; une fois cuit, tu sales le tout à ta convenance en prenant en compte le fait que certains de tes invités rajouteront toujours du sel".

Il y a aussi souvent un rougail qui accompagne le tout, sorte de mélange de légumes ou de fruits hachés menus, mixés ou pilés, et surtout épicé, qui vient agrémenter le plat principal. Il y a des rougails de mangues vertes, des rougails tomates, des rougails dakatine (hummm) et plein d'autres. 

Enfin, comme dessert pour un menu créôle, j'ai 4 recettes à vous proposer (vous pouvez retrouver les recettes en cliquant sur le nom du dessert) :

- une tarte à la banane de ma maman :

Tarte à la banane pas très belle mais trop bonne (c) D'une île à Paris

Tarte à la banane pas très belle mais trop bonne (c) D'une île à Paris

- un flan coco de ma copine Stéphanie :

Flan coco antillais (c) D'une île à Paris

Flan coco antillais (c) D'une île à Paris

- une simple salade de fruits tropicaux (à base de ananas, mangue, passion et tout ce que vous voulez) :

Fruits peï (c) D'une île à ParisFruits peï (c) D'une île à Paris
Fruits peï (c) D'une île à ParisFruits peï (c) D'une île à Paris

Fruits peï (c) D'une île à Paris

- une tarte tatin à la mangue façon Picard,

Ou encore, des Panna Cotta à la mangue testées samedi dernier :

Encore une recette ultra simple, je vous la donne aussi :

Ingrédients (4 pers.) :

50 cl de crème fraiche liquide • 40/60 g de sucre • 3 feuilles de gélatine • 1 gousse de vanille • 1 mangue ou 1 sachet de mangues congelées de chez Picard

La recette est simplissime, fortement inspirée de celle-ci, la voici :

1) Mettre les feuilles de gélatine à ramollir dans un bol d'eau froide,

2) Eplucher et couper la mangue (ou faire décongeler le paquet de mangues de chez Picard si pas de mangue fraîche sous la main). Passer vos morceaux de mangues au mixeur pour réduire en purée de mangue.

3) Mettre la crème fraîche dans une casserole. Fendre la gousse de vanille en 2 et récupérer les "graines" au moyen d'un couteau que vous ferez glisser le long de la gousse. Mettre les graines, cette pâte noire dans la crème et jetez-y aussi la gousse. Ajouter le sucre et les 2/3 de la pulpe de mangue. Faire chauffer le mélange et retirer du feu dès les premiers frémissements.

4) Incorporer la gélatine et bien remuer (étape la plus délicate pour moi : il faut vraiment bien remuer, ne pas laisser de "grumeaux" de gélatine, bien s'assurer qu'elle s'est bien dilué dans le mélange chaud crème-vanille-mangue).

5) Verser la préparation dans vos verrines et réserver au frais pendant minimum 3h (je dirai même une nuit si possible, le résultat n'en sera que meilleur). Le 1/3 de purée de mangues non utilisé vous servira pour la déco. Au moment de servir, répartir une petite cuillerée de purée de mangues sur chaque pot de crème. Vous pouvez ajouter une feuille de menthe ou de la chair de fruit de la passion ou encore un zeste de citron vert.

Panna Cotta Mangue-vanille (c) D'une île à Paris

Panna Cotta Mangue-vanille (c) D'une île à Paris

Et voilà, vous avez fait le plein d'idées pour un menu typiquement créôle.

J'espère que ça vous plaira et vous donnera des idées. Surtout si vous testez une de mes recettes, dites le moi et envoyez des photos de vos tests que je publierai sur la page Facebook du blog.

Et vous, vous avez des recettes préférées ou déjà testées pour compléter ma liste d'idées ?

Si oui, n'hésitez pas à me les donner en commentaires, ça fait toujours plaisir de vous lire !

Une prochaine fois, je vous donnerai des idées de recettes de cocktails et de punch pour compléter ce menu créôle !

Ca vous dit ?

A mercredi prochain, mes ptits gourmands !

Avec cet article, je participe une nouvelle fois aux Mercredis Gourmands, un rendez-vous hebdomadaire de milieu de semaine pour blogueuses gourmandes et gastronomes, lancé et géré par Anne-LaureT et ses acolytes, Sysy in the city et Sophie Turbigo.

Mercredis gourmands : Idées de recettes pour un menu créôle #mercredisgourmands

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

(Toutes ces photos ne sont pas libres de droit (c) D'une Ile à Paris)

Commenter cet article

estelle 26/06/2015 14:36

Ahhhh j'ai l'impression d'être là bas quand je lis ton article. Ici, dimanche, on a préparé un civet canard avec une bonne salade de concombres pimentés

MamieVlin 28/06/2015 15:32

Merci Estelle, ça me fait chaud au coeur de lire ton commentaire ! Je me suis régalé en écrivant cet article !

lizagrèce 25/06/2015 12:39

Comme quoi on peut voyager avec ses papilles !

MamieVlin 25/06/2015 12:41

Voyager c'est bien, avec les yeux et les papilles aussi ! ;o)